Le chagrin

0125

Connais-tu l’herbe amère, le liseron, la plante
Toute noire et très belle enroulée dans la gorge?
Ô que quelqu’un la dise, ô que quelqu’un la chante
Seulement sur le bruit d’un cœur et d’une horloge… (A. Leprest)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :